QUELQUE 800 ENFANTS IRONT DANS UN CAMP DE VACANCES GRÂCE AUX MAGASINS D’OCCASIONS DE L’ARMÉE DU SALUT

Salvation Army Thrift Store sends nearly 800 Kids to Summer Camps in 2017

La vie de 776 enfants défavorisés sera transformée cet été grâce aux membres de leurs collectivités qui ont généreusement appuyé la campagne « Envoyez un enfant au camp 2017 ».

La septième édition de la campagne GoodWorks@WorkTM, qui s’est déroulée du lundi 17 avril au mercredi 31 mai (six semaines) dans 109 magasins d’occasions participants, a généré 170  862 $, un nouveau record. Notre objectif d’envoyer 600 enfants au camp a donc été largement dépassé. 

« Les membres de notre équipe n’ont pas de mots pour exprimer leur joie devant la réussite de la campagne, déclare Michele Walker, directrice nationale des opérations de détail des magasins d’occasions de l’Armée du Salut. Nous étions déterminés à ce que les enfants puissent profiter d’un séjour en pleine nature, se divertir et vivre des expériences inoubliables. Grâce à la générosité des clients de nos magasins d’occasions et de nos partenaires, cet été, le rêve de 776 enfants défavorisés deviendra réalité. C’est formidable! » 

Sans le soutien des magasins d’occasions et du ministère des œuvres de jeunesse de l’Armée du Salut, la plupart de ces enfants ne pourraient s’adonner à des activités en plein air, comme la randonnée pédestre en forêt, le vélo de montagne, les excursions en canoë, l’escalade, les sports et les jeux, sans compter les chants autour d’un feu de camp. En participant à des activités de groupe, ils apprendront également à travailler en équipe, à améliorer leurs aptitudes sociales et à développer leur autonomie. 

« Nous remercions tous ceux qui ont appuyé notre campagne. L’an prochain, nous espérons avoir une influence encore plus grande dans la vie des enfants issus des collectivités au sein desquelles nous exploitons nos magasins », ajoute Michele Walker.

L’an dernier, la campagne, qui s’était déroulée sur huit semaines, avait permis de recueillir 133 894 $, et d’envoyer 608 enfants au camp.